André Malraux

Accueil Biographie Biographie détaillée
Biographie détaillée
1901
  • Naissance de Georges (-André) Malraux à Paris le 3 novembre, rue Damrémont, dans le XVIIIe. Fils de Fernand Malraux et de Berthe Malraux-Lamy.
 
1905
  • Séparation puis divorce de ses parents.
  • Avec sa mère et sa tante maternelle Marie, André habite Bondy chez sa grand-mère maternelle Adrienne Lamy-Romagna qui tient une épicerie.
 
1909
  • Suicide (?) de son grand-père de Dunkerque, Alphonse Malraux.
 
1915
  • Ecole primaire supérieure, rue de Turbigo. 
  • Durant les années qui suivent : lectures nombreuses, éclectiques et rapides. Dominent Hugo, Dumas, Leconte de Lisle, Tolstoï, Baudelaire, Michelet, Flaubert, Shakespeare, Verlaine, H. de Régnier, Stendhal, Balzac, Barrès, Dostoïevski, Rimbaud, Rabelais, Alfred Jarry…
 
1918
  • Abandon des études secondaires.
  • Fréquente assidûment les bouquinistes, les librairies, les bibliothèques, les musées, les théâtres et les salles de cinéma.
  • M est très souvent au musée Guimet. Dans sa bibliothèque, il découvre les grands textes de l'Inde (des textes du Mahâbhârata dont la Bhagavad-Gîtâ, le Ramâyâna, des Veda et des Upanishad), du bouddhisme (des textes de la Deuxième Corbeille - des sutras; des textes ch'an, zen ou amidistes) et de la Chine (le Laozi, le Zhuangzi, les Entretiens de Confucius, notamment). Il y lit particulièrement Shankara qui va fortement marquer sa sensibilité rebelle au dualisme occidental. — M pratiquera toute sa vie les grands textes de l'Asie.
  • Dans les années suivantes (et jusqu'à la fin de sa vie), M fréquentera régulièrement les grands passeurs de l'Asie (René Grousset, Marcel Granet, René Guénon, Ananda Coomaraswamy, Jacques Gernet, Jean Varenne, Jean Herbert, T.D. Suzuki, Sylvain Lévy, Alfred Foucher, Jean Filliozat, Louis Renou, Mircea Eliade, …).
  • Commence à lire Nietzsche. (Il trouvera plus tard chez Guy de Pourtalès et chez Podach l'anecdote de la traversée du Saint-Gothard.)
  • La formation intellectuelle de M a lieu totalement en dehors des écoles et des universités. Sa solidité n'est pas celle du carcan scolaire mais celle, riche et féconde, d'un exceptionnel sens de la synthèse. La culture littéraire, esthétique et philosophique de M est particulièrement réceptive aux modes de pensée de l'Orient (la non-dualité de Shankara ou de la Chine taoïste, par exemple), presque totalement «impensables» en Occident, où prédominent les traditions aristotélicienne et cartésienne.
 
1919
  • Travaille pour René-Louis Doyon : éditions rares, parfois érotiques.
  • Fréquente les milieux artistes de Montmartre. 
  • 1919-1922 : rencontre Demetrios Galanis, Max Jacob, François Mauriac, Guy de Pourtalès, André Salmon, Jean Cocteau, Raymond Radiguet, Florent Fels, Pascal Pia, Marcel Arland, Edmond Jaloux, Pierre Mac Orlan... — Il fait sans doute la connaissance lointaine de la poétesse et galeriste Irène Champigny, proche de Mac Orlan.
 
1920
  • Premier article : «Des origines de la poésie cubiste» paru dans la revue Action.
1921
  • Rencontre Clara Goldschmidt. Mariage.
  • Voyages avec Clara en Europe (Italie, Allemagne, Autriche, Tchécoslovaquie).
 
  • Lunes en papier, illustré par Fernand Léger. 
  • «Les Hérissons apprivoisés», extrait de l'Ecrit pour une idole à trompe.
  • «Journal d'un pompier du jeu de massacre. Où vont les chats qu'on voit la nuit ?», extrait de l'Ecrit pour une idole à trompe.
1922
  • Voyages avec Clara en Allemagne, en Grèce et en Belgique (à Bruges et à Ostende chez Ensor).
 
  • «Lapins pneumatiques dans un jardin français», extrait de l'Ecrit pour une idole à trompe.
1923
  • Découvre avec un immense intérêt les effets de sens inattendus obtenus par la juxtaposition d'oeuvres d'art de styles différents, ainsi qu'un historien allemand lui en a fait la démonstration.
  • A et Clara ruinés en bourse.
  • 13 octobre : M embarque, avec Clara, pour l'Indochine : Marseille, Djibouti, Colombo, Singapour, Hanoi. Louis Chevasson les rejoint ensuite à Saigon. Se rendent à Phnom Penh.
  • décembre : les trois aventuriers descellent sept pierres du temple de Banteay Srey, à quelque 25 kilomètres d'Angkor.
  • 24 décembre : assignation à résidence à Phnom Penh.


 
1924
  • Clara peut rentrer en France. 
  • M et Chevasson condamnés à la prison (3 ans pour M) par le tribunal de Phnom Penh.
  • Clara obtient le soutien de nombreux intellectuels parisiens : Doyon, Breton, Mauriac, Arland, Paulhan, Guy de Pourtalès, André Gide...
  • 6 septembre : pétition «Pour André Malraux» publiée dans Les Nouvelles littéraires, signée par 27 intellectuels.
  • 28 octobre : la cour d'appel de Saigon impose le sursis (un an pour M).
  • fin novembre : M rentre en France par Marseille.
 
  • «Divertissement», extrait de l'Ecrit pour une idole à trompe.
  • «Triomphe», extrait de l'Ecrit pour une idole à trompe.
1925
  • 14 janvier : A et Clara partent pour l'Indochine. Marseille. Djibouti. Colombo. Singapour. Bangkok. Saigon.
  • Du 17 juin au 14 août 1924 : parution de L'Indochine, journal d'opposition au régime colonial local. L'avocat Paul Monin et M en sont les directeurs : ils y dénoncent sans relâche les injustices et les corruptions du régime colonial.
  • La parution du journal est suspendue : les pressions de toutes sortes de la part du gouvernement colonial ont eu raison de lui. Cependant  M et Clara vont à Hong Kong acheter de nouveaux caractères d'imprimerie.
  • Du 4 novembre 1925 au 24 février 1926 : parution de L'Indochine enchaînée.
  • 30 décembre : A et Clara quittent l'Indochine.
  • A Saigon, M avait rencontré Bernard Bourotte, professeur au lycée de Saigon, historien du Vietnam et du Cambodge. M fera publier en 1931 chez Gallimard son Cavernes sous le pseudonyme de Jacques Méry.
 
  • 29 éditoriaux ou articles parus dans L'Indochine.
  • «L'Expédition d'Ispahan», publié sous le pseudonyme de Maurice Sainte-Rose dans L'Indochine du 6 août. Fragment non repris du Royaume-Farfelu.
  • 25 éditoriaux ou articles parus dans L'Indochine enchaînée.
1926
  • Janvier : retour à Marseille.
  • Rencontre et amitié avec Eddy du Perron et Léo Lagrange.
 
  • Juillet : publication de La Tentation de l'Occident, chez Grasset.
1927
  • Rencontre de Paul Desjardins (organisateur des colloques de Pontigny) et de Pierre Drieu La Rochelle.
 
  • Mars : «D'une jeunesse européenne» publié dans un recueil intitulé Ecrits et comprenant des textes de Chamson, Grenier, Petit et trois poèmes de P. J. Jouve.
  • Juin : «Défense de l'Occident par Henri Massis», compte rendu dans la NRF.
  • NRF : M y donne 35 textes entre 1927 et 1937.
  • Eté : «Ecrit pour un ours en peluche», extrait de l'Ecrit pour un idole à trompe (inachevé), et «Voyage aux îles Fortunées», extrait de Royaume-Farfelu.
1928
  • En été : première participation à un colloque à Pontigny.
  • M au comité de lecture de Gallimard. Rencontre fréquemment Gide, parfois Valéry.
 
  • Septembre : publication des Conquérants chez Grasset.
  • Novembre : publication du Royaume-Farfelu chez Gallimard.
1929
  • M directeur artistique chez Gallimard.
  • Juin : débat public «Autour des Conquérants»
  • Mi-juin : M et Clara partent pour la Perse : Marseille, Naples, Istamboul, Trébizonde, Batoumi, Bakou, Bander, Recht, Téhéran, Ispahan. Irak, Syrie, Liban. Marseille. Retour à Paris le 21 août. 
 
  • Juin : compte rendu du «Journal de voyage d'un philosophe, par Herman Kayserling» dans la NRF
  • 15 octobre : publication de «La Question des Conquérants» (discours de Malraux de juin).
1930
  • Juin : nouveau voyage en Orient : Marseille, Turquie, PerseIspahan, M et Clara font la rencontre de Souleyman Aaron et de Moussa Saïdi), Afghanistan, retour par le golfe Persique et la mer Rouge. En France, à la mi-septembre. M et Clara ramènent des objets qu'ils exposeront à la galerie de la NRF en 1931 («têtes gréco-bouddhiques», «gothico-bouddhiques» ou «indo-hellénistiques»).
  • Décembre : création de la Galerie de la NRF.
  • 20 décembre : suicide de Fernand Malraux.

 
  • Vie de Napoléon, montage de textes paru sans nom d'auteur, attribué parfois à Malraux. (Collection «Mémoires révélateurs» chez Gallimard que dirige M.)
  • Octobre : publication de La Voie royale, chez Grasset. Prix Interallié.
1931
  • Janvier : exposition d'art gothico-bouddhique à la Galerie de la NRF, puis exposition d'art indo-hellénistique.
  • Avril : Trotstki attaque M dans son article «La Révolution étranglée». «Réponse à Trotski» de M. (NRF d'avril.)
  • Mai : M et Clara entreprennent un tour du monde : Moscou, Tachkent, Isapahan (il y retrouve ses amis Souleyman et Moussa), Chiraz, Persépolis, Kaboul, Ghazni, col de Kyber, Peshawar, Srinagar, Rawalpindi (achats d'objets présentés à la galerie de la NRF en 1932), Karachi, New Dehli, Jaipur, Bénarès, Darjeeling, Calcutta, Rangoon, Singapour. Octobre : Hong Kong, Canton, Shanghai, Pékin, Corée. Décembre : Kobé, Kyôto, Nara, Vancouver, Chicago, New York. 
  • Sur le bateau du retour, rencontre de René Guetta (alias Clappique), qui a publié en 1929 Trop près des étoiles. Sous le ciel d'Holywood.
 
1932
  • Février : exposition d'«oeuvres gothico-bouddhiques du Pamir». (Objets achetés à Rawalpindi en 1931.)
  • 22 mars : mort de la mère de M.
  • Rencontre Josette Clotis chez Gallimard qui collabore comme secrétaire à la revue Marianne.
  • Début de l'amitié avec Raymond Aron.
  • Rencontre très certainement Raja Rao qui est fréquemment à Paris jusqu'en 1938. (Disciple de Shri Aubobindo, proche de Romain Rolland, Raja Rao donnera alors des textes pour Le Mercure de France, Europe et la NRF.)
 
  • «D. H. Lawrence et l'érotisme — A propos de L'Amant de Lady Chatterley», texte qui sera donnée comme préface au roman publié dans la collection «Du monde entier» que dirige M.
1933
  • 21 mars : à la suite de l'arrestation de Dimitrov et de Thaelman, accusés d'avoir incendié le Reichstag, une grande manifestation publique est organisée à Paris. M y prend la parole.
  • 28 mars : naissance de Florence, fille de Clara et de M.
  • Juin : rencontre de Louise de Vilmorin.
  • 7-8 août : M rencontre Totski à Royan.
 
  • 28 avril : parution de La Condition humaine, chez Gallimard. Prix Goncourt.
  • Novembre : préface à Sanctuaire de Faulkner (coll. «Du monde entier»).

    • Extrait des «Images Pathé», le prix Goncourt décerné à André Malraux pour La Condition humaine : site de l'INA.
1934
  • 4 janvier : Gide et M à Berlin. Ils veulent rencontrer Goebbels pour demander la libération de Dimitrov, Popov et Tanev.
  • 26 février : départ de M à bord de l'avion de Cornigion-Molinier et du mécanicien Maillard : 
    • Italie, Libye, Le Caire : musée, plateau de Gizeh, Assouan, Soudan.
    • 4 mars : Djibouti. 
    • 7 mars : survol du Yémen, retour à Djibouti. Visite à Addis-Abeba (les 3 hommes sont reçus par l'empereur Haïlé Sélassié), Massouab, Port-Soudan, Tripoli, Tunis. 
    • 16 mars : tempête au-dessus de l'Aurès, atterrissage à Bône, puis Alger, Fez. 
    • 23 mars : Barcelone, Lyon, Paris.
  • Fin mai : M et Clara en voyage en URSS avec Ilya Ehrenbourg : Londres, Léningrad (14 juin), Moscou : rencontre Eisenstein, projet d'un film tiré de La Condition humaine (juillet), Novosibirsk et nord de l'Altaï (septembre).
 
  • Publication en mai dans L'Intransigeant de 7 articles de Malraux, relatant son aventure yéménite; 3 autres articles sont dus à Corniglion-Molinier.
1935
  • 13 mai : mort de T.E. Lawrence.
  • 21-25 juin : Congrès international pour la défense de la culture, présidé par Gide et M (Paris).
  • Rencontre de José Bergamín
  • Reçu parfois (dans les années 30) par Nimet Eloui Bey dans son vaste atelier proche de l'Observatoire, où elle exerce ses talents de «double vue», hérités, dit-on, de ses ancêtres circassiens.
 
  • Mai : publication du Temps du mépris (Gallimard).
  • Juin et juillet : publication de 2 importants discours : «Etre un homme, c'est réduire sa part de comédie» et «L'Œuvre d'art».
  • Septembre : M préface Indochine SOS d'Andrée Viollis.
1936
  • Janvier : M rencontre Nehru à Paris. Raja Rao sert d'interprète entre les deux hommes. Jean Guéhenno avait préparé la rencontre.
  • Mars : M se rend à Moscou avec son frère Roland. Visite à Gorki en Crimée; Babel sert d'interprète.
  • 17 mai : M et Clara à Madrid. 
  • 22 mai : M et Cassou sont reçus par le président Azaña.
  • 21 juin : M à Londres (Association internationale des écrivains pour la défense de la culture); discours : «Sur l'héritage culturel».
  • 17-18 juillet : coup d'Etat franquiste au Maroc puis en Espagne.
  • Juillet : recrutement de pilotes pour la République espagnole.
  • Août : constitution de l'«Escadrille España». Combats.
  • Décembre : l'escadrille devient «Escadrille André Malraux», installée près de Valence.
  • 27 décembre : atterrissage en catastrophe dans la montagne. M organise les secours.
 
1937
  • 11 février : dernière mission de l'escadrille.
  • 17 février - 19 avril : M et Josette Clotis aux Etats-Unis et au Canada. Le 12 mars, M rencontre Einstein à NY. M vient plaider en Amérique du Nord la cause de la République espagnole.
 
  • Décembre : première publication d'un extrait de la Psychologie de l'art dans Verve, intitulé précisément «La Psychologie de l'art».
  • 18 décembre : publication de L'Espoir (Gallimard).
1938
  • 20 juillet : début du tournage de Sierra de Teruel. Collaboration soutenue de Max Aub.
 

1939
  • Avril : Villefranche-de-Rouergue remplace l'Espagne. (Barcelone est tombée le 26 janvier.)
  • Mai : montage du film.
  • Mi-août : M et Josette voyagent dans le Périgord (Beaulieu-sur-Dordogne) en direction du sud. 
  • Automne : Sierra de Teruel est interdit par la censure. M travaille au Règne du Malin, alors qu'il songe à ses projets de Psychologie de l'art et à sa biographie de T.E. Lawrence.
 
  • Publication du Tableau de la littérature française : XVIe - XVIIIe siècles. De Corneille à Chénier, dont M est le maître d'œuvre. Gide a écrit le «Montaigne»; M y publie son «Laclos».
  • 3 juin : première projection de Sierra de Teruel.
1940
  • 14 avril : M est incorporé à Provins. Fait la connaissance d'Albert Beuret.
  • 12 juin : l'unité de M est faite prisonnière et internée un temps dans la nef de la cathédrale de Sens puis dans un dépôt. M fait la connaissance de Jean Grosjean. 
    • 6 août : les prisonniers sont déplacés à Collemiers (Yonne), à quelques kilomètres de Sens.
    • Au camp, constitution du «Groupe des Dix» : M, Jean Grosjean, Albert Beuret, l'abbé Georges Magnet, Jean-Baptiste Jeener...
    • A Collemiers, les conditions de détention s'assouplissent. M prend des notes pour ses futurs Noyers de l'Altenburg.
    • 1er novembre : évasion grâce à son frère Roland. Costume civil prêté par Corniglion-Molinier.
  • 5 novembre : naissance de Pierre-Gauthier.
  • Novembre : M et Josette à Hyères.
  • Dès novembre : M est en contact régulier avec Gide (à Cabris ou à Nice), Martin du Gard (Nice), E. Berl (Cannes). 
 
  • L'«Esquisse d'une psychologie du cinéma» est publiée dans Verve.
1941
  • Janvier : par l'intermédiaire de Géa Aubsbourg, proche de Giono, Maurice Blanc, photographe à Lausanne, prend contact avec M : La Lutte avec l'Ange pourrait paraître en Suisse, M refusant toute publication dans un territoire soumis aux nazis.
  • Janvier : M et Josette occupent la Souco, villa de Roquebrune-sur-Mer. M rédige La Lutte avec l'Ange et s'occupe de sa Psychologie de l'art, du Démon de l'absolu et du Règne du Malin.
  • Avril - septembre : M et Josette s'installent aux Camélias, villa de Cap-d'Ail. 
  • Eté : Maurice Blanc rencontre M. sur la Côte. Le projet de publication en Suisse est décidé.
  • En août, Gide passe une semaine avec M : critique ferme de La Lutte avec l'Ange.
  • Visite de Sartre et de Beauvoir que Gide avait envoyés malicieusement chez M.
  • Octobre : retour à la Souco.
 
  • Juillet : Roger Caillois publie à Buenos Aires «La Fosse à tanks», chapitre de La Lutte avec l'Ange (Les Lettres françaises).
1942
  • Chantiers parallèles de La Lutte avec l'Ange, de la Psychologie de l'art, du Démon de l'absolu, du Règne du Malin.
  • Décembre : M et Josette peuvent s'installer au château de Saint-Chamant, en Corrèze.
 
1943
  • 9 janvier : mariage de Roland Malraux et de Madeleine Lioux, jeune musicienne de grand talent : professeur de piano au conservatoire de Toulouse.
  • 11 mars : naissance de Vincent.
  • Mai et septembre : M à Paris où il rencontre Drieu et Albert Beuret. Par ses frères Claude et Roland, il a quelques contacts avec des réseaux de résistants.
 
  • 9 janvier - 6 février : grâce à Maurice Blanc, publication à Genève (La Semaine littéraire) des pré-originales de La Lutte avec l'Ange.
  • Publication à Alger (Fontaine) du «Camp de Chartres», prologue de la Lutte.
  • 5 mars : publication de La Lutte avec l'Ange aux éditions du Haut-Pays que vient de fonder tout exprès Maurice Blanc à Lausanne.
1944
  • Clara et Florence à Dieulefit.
  • A Dieulefit précisément, l'abbé Georges Magnet, curé de La Bâtie-Rolland (le pseudo aumônier des Glières), sauve des dizaines de Juifs et réceptionne les parachutages des alliés. Membre du «Groupe des Dix» de Coloumiers, l'abbé Magnet sera fusillé par les nazis le 27 août. 
  • Mars : arrestation de Claude Malraux à Rouen, puis de Roland Malraux à Tulle. M quitte Saint-Chamant et entre dans la clandestinité.
  • Avril : M à Paris : Paulhan, Lescure, Camus.
  • 18 avril : mort de Claude Malraux sous la torture.
  • Mai : M se fait appeler le «colonel Berger». M veut s'imposer, non sans difficultés, comme chef de la Résistance du Lot, de la Corrèze et de la Dordogne. L'appui du groupe «Alsace» sera décisif.
  • 11 juin : naissance à Domme d'Alain Malraux, fils de Roland et de Madeleine.
  • 22 juillet : M fait prisonnier à Gramat. Blessé. Détenu à l'hôtel de Bordeaux. Simulacre d'exécution (témoignage de Mme Lacan).
  • 23-27 juillet : les hitlériens l'emmènent à Figeac, Villefranche-sur-Rouergue, Albi, Revel, Toulouse où il est incarcéré à la prison Saint-Michel (2 août).
  • 19 août : après l'évacuation de la ville par les nazis, la prison est libérée.
  • Septembre - novembre : participation de la brigade Alsace-Lorraine, commandée par M et le colonel Jacquot, aux mouvements et aux de combats. Le 27 novembre : bataille de Dannemarie.
  • 11 novembre : accident mortel survenu à Josette Clotis.
  • 16 décembre : le père Bockel (aumônier de la Brigade Alsace-Lorraine) célèbre une messe en la cathédrale de Strasbourg rouverte au culte par M. Le colonel Berger ramène le retable de Grünewald à Colmar.
  • 28 décembre : défense de Strasbourg reprise par les hitlériens.
 
1945
  • Janvier : résistance de la brigade Alsace-Lorraine devant Strasbourg, repli.
  • 25 janvier : discours au premier congrès du MLN : «Une nouvelle Résistance commence».
  • Février : invité à Genève par Albert Skira, M lui accorde un important entretien. 
  • 3 mai : mort de Roland Malraux dans le bombardement du Cap Arcona, en rade de Lübeck.
  • Mai : visite à Picasso dans son atelier des Grands-Augustins.
  • 18 juillet / 3 août / 1er septembre / 29 septembre / 22 octobre : rencontres avec de Gaulle.
  • 17 novembre : M est fait Compagnon de la Libération.
  • 21 novembre : M ministre de l'Information du gouvernement présidé par de Gaulle.
 
  • 11 janvier : Les Lettres françaises de Caillois publient à Buenos Aires «La Prison», le prologue de La Lutte avec l'Ange.
  • Skira publie à Genève les Œuvres complètes de M (7 volumes).
  • Juin : nouvelle sortie de Sierra de Teruel sous le titre Espoir. Prix Louis-Delluc.
  • Octobre : M donne une préface au catalogue de l'exposition Fautrier Les Otages.
1946
  • Janvier : divorce avec Clara.
  • 20 janvier : démission de De Gaulle. 
  • 4 novembre : discours à la Sorbonne à l'occasion de la naissance de l'Unesco : «L'homme et la culture». Discours riposte d'Aragon.
 
  • Publication de N'était-ce donc que cela ?, seul chapitre rescapé du Démon de l'absolu dont M niera toujours l'existence.
  • Publication de l'Esquisse d'un psychologie du cinéma (Gallimard).
  • Publication des Scènes choisies (Gallimard), anthologie de ses textes composée par M lui-même.
1947
  • Avril : création du RPF. M est directeur du service de presse et de propagande.
  • Brigitte Friang, rescapée de Ravensbrück, est son attachée de presse jusqu'en 1951, puis à nouveau en 1958-1959. Elle publie son récit de captivité en 1970 : Regarde-toi qui meurs
  • 2 juillet : discours de M au Vélodrome d'hiver.
 
  • Publication dans la «Pléiade» d'un volume Romans groupant Les Conquérants, La Condition humaine et L'Espoir. (En 1976, s'ajoutera La Voie royale.)
  • Publication par Skira de la Psychologie de l'art, t. I : Le Musée Imaginaire.
  • Publication par Skira de Dessins de Goya au musée du Prado.
1948
  • 18 février : second grand rassemblement au Vélodrome d'hiver.
  • 21 février : parution du Rassemblement, organe du RPF. M y collabore régulièrement.
  • 5 mars : «Adresse aux intellectuels», conférence donnée en salle Pleyel. (Le texte servira de postface aux Conquérants.)
  • 13 mars : mariage d'A et de Madeleine Malraux à Riquewihr, avec qui il vit depuis 1944.
  • Juillet : Maurice Merleau-Ponty s'en prend vivement à M dans Les Temps modernes (la revue de Sartre) qui doivent quitter Gallimard.
 
  • Le Rassemblement : M y donne 23 textes (1948-1951).
  • Publication par Skira de la Psychologie de l'art, t. II : La Création artistique.
  • Gallimard reprend La Lutte avec l'Ange sous le titre Les Noyers de l'Altenburg.
1949
  • Fondation de Liberté de l'esprit dirigée par Claude Mauriac. 
  • Le bureau de propagande du RPF s'installe au 5, rue de Solférino (l'actuel Institut Charles-de-Gaulle).
  • Adhésion de M au Collège de 'Pataphysique, peu après sa fondation en 1948.
 
  • Liberté de l'esprit : M y donne 6 textes.
  • Publication par Skira de la Psychologie de l'art, t. III : La Monnaie de l'absolu.
  • M publie dans Carrefour qui complète le Rassemblement. Il y donne 15 textes (1949-1952).
1950
  • Eté : M très malade. Ne peut plus participer, provisoirement, aux réunions du RPF.
 
  • Publication de Saturne, essai sur Goya (reprise des Dessins de Goya au musée du Prado, de 1947).
  • Publication par M de Léonard de Vinci, qu'il considère comme l'un de ses «travaux» d'édition majeurs.
1951
  • Participation à de nombreux rassemblements politiques où M prend la parole.
  • Poursuit sans relâche sa méditation sur la création artistique.
 
  • Publication chez Gallimard des Voix du silence (édition totalement remaniée et augmentée des trois volumes de la Psychologie de l'art).
  • Publication, selon la même maquette, chez Gallimard, des Romans, illustrés par Edy Legrand (reprise de 7 ouvrages).
1952
  • Interventions régulières dans des manifestations politiques. La dernière réunion du RPF à laquelle M participe a lieu le 5 juillet.
  • Voyage avec Madeleine en Grèce, en Egypte, en Iran, en Irak. A Ispahan, M retrouve Souleyman et Moussa. Gravement malade, M est sauvé par Moussa qui lui trouve des sulfamides.
 
  • Deuxième de ses «travaux» : publication de Tout Vermeer de Delf.
  • Mai : préface Qu'une larme dans l'océan… de Manès Sperber.
  • Troisième et dernier de ses «travaux» : publication de Van Gogh et les peintres d'Auvers chez le docteur Gachet.
  • Decembre : publication chez Gallimard du Musée imaginaire de la sculpture mondiale, t. I : La Statuaire.
1953
  • M travaille à son Musée imaginaire de la sculpture mondiale, composé d'un vaste assemblage de photographies duquel peut se dégager tel sens de la création artistique.
  • 6 mai : de Gaulle met fin au RPF.
  • Eté : en vacances à Lucerne, M conçoit le projet d'une Métamorphose des dieux, en continuation des Voix du silence.
  • M annote l'important essai que lui consacre Gaëtan Picon : Malraux par lui-même.
  • Décembre : M est à New York, à l'occasion de la réouverture du Metropolitan. Y prononce un discours important.
 
1954
  • Suite du séjour à NY.
  • 6 décembre : création de l'adaptation théâtrale de La Condition humaine.
 
  • Publication dans la NNRF des premières pages de La Métamorphose des dieux. M avait pris des notes en vue de ce texte lors de son voyage en Egypte de 1952.
  • Préface Le Pays d'origine d'Eddy du Perron, publié d'abord en néerlandais.
  • Préface Saint-Just ou la force des choses d'Albert Ollivier.
  • Publication du Musée imaginaire de la sculpture mondiale, t. II : Des bas-reliefs aux grottes sacrées, et t. III : Le monde chrétien.
1955
  • 28-24 avril 1955 : conférence de Bandung, préparée notamment par Nehru. 29 pays africains et asiatiques y participent, cherchant une 3e voie indépendante de l'Occident et du bloc de l'Est, et opposée au colonialisme (celui de la France particulièrement).
  • Publication du plus important essai jamais publié sur les romans de Malraux : Jeanne Delhomme, Temps et destin
  • Projet d'un voyage en Egypte qui est annulé. (Une tenace tradition biographique, qui ne contrôle pas la fiabilité de ses sources, tient ce voyage pour effectif. Cette même incurie attribue à Malraux une préface au livre de Jeanne Delhomme, préface dont l'existence n'a jamais été avérée.)
  • Création avec Georges Salles de l'ambitieuse collection «L'Univers des formes» chez Gallimard.
 
  • Du Musée, aux éditions Estienne (texte du dicours de NY).
  • Préface Le Sang noir de Louis Guilloux.
  • Préface Israël de Nicolas Lazar, édité à Lausanne.
1956
  • Discours prononcé à Stockholm «Rembrandt et nous», pour le 350e anniversaire de la naissance du peintre.
  • Rédige avec fièvre La Métamorphose des dieux.
  • Eté : rencontre François Mitterrand en vacances en Suisse.
 
  • Publication de «Le Portrait» dans Fémina-Illustration suivi d'un texte de Françoise Sagan. L'auteur du célèbre Bonjour tristesse (1954) sera toute sa vie l'amie intime de Florence Malraux.
1957
  • Florence Malraux est assitante de Françoise Giroud à L'Express.
 
  • Novembre : publication à Lausanne (La Guilde du livre) de La Métamorphose des dieux, avant l'édition parisienne.
  • Fin de l'année : publication de La Métamorphose des dieux chez Gallimard.
1958
  • Proteste, avec Mauriac et Sartre, contre la censure imposée à La Question d'Henri Alleg à propos de la torture pratiquée en Algérie.
  • 1er juin : de Gaulle, Président du Conseil. 
    • 3 juin : M est secrétaire d'Etat. 
    • Le 9 juin : ministre délégué à la Présidence du Conseil, chargé de l'Information.
    • Le 7 juillet : ministre chargé de «l'expansion et du rayonnement de la culture française».
  • 24 août : important discours prononcé pour le 14e anniversaire de la libération de Paris (place de Rennes).
  • 4 septembre : discours pour le projet de Constitution.
  • 16-22 septembre : voyage en Guadeloupe (16-17), en Martinique (18-19) et en Guyane (19-22). M y défend le projet de Constitution. M chahuté à Cayenne.
  • 4 octobre : entrée en vigueur de la Constitution de la Ve République.
  • Du 21 novembre au 15 décembre : voyage du ministre (accompagné de Madeleine) en Iran, en Inde et au Japon :
    • Iran : du 21 au 27. Rencontre le Shah. Téhéran, Ispahan, Chiraz, Persépolis, Abadan.
    • Inde : du 27 au 7 décembre. Raja Rao accompagne le ministre.
      • Le 28 : New Delhi, rencontre Nehru. L'ambassadeur de France, le comte Stanislas Ostrorog est présent.
      • Le 29: Madras. 
      • Le 30 : Madurai
      • Le 1er décembre : Bombay, Eléphanta
      • Le 3 : Ajantâ, Ellorâ, New Delhi. 
      • Le 4 : rencontre à nouveau Nehru
      • Le 5 : Bhakra Nangal et Chandigarh, New Delhi.
      •  Le 6 : dîner avec Nehru et l'ambassadeur de France le comte Stanislas Ostrorog.
      •  Le 7 : départ pour le Japon.
    • Japon : du 8 au 13 décembre. 
      • Le 8 : Tôkyô. 
      • Le 10 : audience de l'empereur Hiro-Hito
      • Le 11 : Nara
      • Le 12 : Kyotô; le Ryôanji
      • Le 13 : pose de la première pierre de la Maison franco-japonaise. 
    • Le 14 : retour par l'Alaska
    • Le 15 arrivée à Paris.
  • 21 décembre : de Gaulle élu Président de la République.
 
1959
  • 8 janvier : gouvernement de Michel Debré. M ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles (le ministère s'installe rue de Valois).
  • 27 avril - 1er mai : voyage au Sahara.
  • 29 mai : discours de l'Acropole : «Hommage à la Grèce».
  • 23 août - 13 septembre : voyage du ministre en Amérique du Sud. 
    • Le 24 : Rio. 
    • Le 25 : Brasilia (important discours). 
    • Le 27 : Saõ Paolo. 
    • Les 27-28 : Rio. 
    • Les 29-30 : Lima. 
    • Le 1er septembre : Cuzco, Lima. 
    • Les 3-5 : Santiago du Chili. 
    • Les 6-9 : Buenos Aires. 
    • Les 10-12 : Montevideo. 
    • Le 13 : escale à Dakar, retour à Paris. — Sartre accomplira un contre-voyage en Amérique du Sud l'année suivante.
  • 2 octobre : inauguration de la première Biennale de Paris au musée d'Art moderne de la Ville de Paris.
  • 17 novembre : M défend le budget de son ministère à l'Assemblée Nationale. 
 
  • Entre 1959 et 1969, M prononce 29 discours à l'Assemblée Nationale et 12 au Sénat.
1960
  • Début du nettoyage des monuments de Paris.
  • 21-29 janvier : voyage au Japon
    • Le 22 : M inaugure à Tôkyô la maison Franco-Japonaise. Kyotô (le Ryôanji). Nara. 
    • Le 26 : Tôkyô. 
    • Le 29 : retour à Paris.
    • Tadao Takemoto entre en contact avec Malraux : début d'une longue amitié. Tadao Takemoto succédera à Kyoshi Komatsu comme traducteur au Japon des oeuvres de M. (D'ailleurs le «Bonze» des Antimémoires doit beaucoup de traits aux deux hommes.)
  • 8 mars : discours de l'Unesco pour la sauvegarde des monument de Nubie.
  • 4 avril : M inaugure l'exposition «Trésors de l'Inde» au Petit Palais.
  • 5-14 avril : voyage au Mexique
    • Le 5 : Mexico. 
    • Les 9-10 : Oaxaca, Monte Albán, Mitla, Alta Colulu, Palenque, Mérida, Chechén Itzá, Uxmal. 
    • Les 11-12 : Mexico. 
    • Le 14 : retour à Paris.
  • 8 mai : visite officielle de Nehru à Paris.
  • 21 juin : discours à l'Unesco pour le centenaire de l'Alliance israélite universelle.
  • 10-19 août : voyage en Afrique, pour proclamer l'indépendance du Tchad, de la République Centrafricaine, du Congo et du Gabon. 
    • Les 10-12 : Fort-Lamy au Tchad. (La capitale est nommée N'Djamena depuis 1973.)
    • Le 13 : Bangui en Centrafrique. 
    • Les 14-16: Brazzaville au Congo. 
    • Les 17-18 : Libreville au Gabon. 
    • Les 18-19 : escales à Zinder, Tamanrasset, Alger. Retour à Paris.
  • Septembre : «Manifeste des 121» dont fait partie Florence Malraux. Fureux de M qui se brouille avec sa fille.
 
  • Préface Sumer d'André Parot, premier volume de «L'Univers des formes».
  • Les éditions Lidis - Imprimerie nationale publient, entre 1960 et 1962, sept tomes des Œuvres romanesques de M, illustrées par Walter Spitzer.
1961
  • Avec la complicité de M, Max Aub publie chez Gallimard son facétieux Jusep Torres Campalans.
  • 23-24 avril : M craint une action militaire à Paris des putschistes d'Alger.
  • 2-4 mai : mission à Bamako auprès de Modibo Keita.
  • 8 mai : discours d'Orléans (Jeanne d'Arc).
  • 23 mai : accident de circulation de Pierre-Gauthier et de Vincent qui décèdent.
  • 31 mai - 2 juin : visite officielle des Kennedy à Paris.
  • 24 juin : M inaugure la première Maison de la Culture, au Havre. Suivront : Caen (1963), Bourges (1964), Amiens et Thonon (1966), Grenoble et Rennes (1968). M prononce des discours à Bourges, Amiens et Grenoble.
  • 13 octobre : inauguration de l'exposition Sept mille ans d'art en Iran.
  • Automne : Balthus nommé par M à la Villa Médicis.
 
1962
  • 7 février : attentat au domicile de M à Boulogne.
  • 18 mars : accords d'Evian.
  • 14 avril : gouvernement de Georges Pompidou (nouveaux gouvernements de G. Pompidou : 28 novembre 1962, 8 janvier 1966, 6 avril 1967, 31 mai 1968).
  • 10-16 mai : séjour aux Etats-Unis. 
    • Le 11 : M reçu à la Maison Blanche par Kennedy. 
    • Le 12 : visite de la National Art Gallery avec Jacqueline Kennedy. 
    • Le 13 : à Glen Ora, en Virginie, chez les Kennedy. 
    • Le 14 : à McLean chez Robert Kennedy. 
    • Le 15 : discours au Waldorf Astoria pour le 50e anniversaire de l'Institut culturel français de New York.
  • 13 juin : inauguration de l'exposition Chefs-d'œuvre de l'art mexicain.
  • 5 juillet : indépendance de l'Algérie.
  • Juillet : les M s'installent à La Lanterne, à Versailles, mise à disposition par le Premier ministre G. Pompidou.
  • Florence Malraux est assistante d'Alain Resnais. (Mariage 1969-1986).
 
1963
  • 7-13 janvier : New York et Washington. Inauguration de l'exposition de La Joconde à la National Gallery de Washington avec les Kennedy.
  • 3 septembre : oraison funèbre de Georges Braque.
  • 7-15 octobre : voyage au en Ontario et au Québec. A Ottawa, il est reçu par le gouvernement canadien, puis par le Premier ministre M. Pearson. A Montréal, il visite l'exposition de la peinture française contemporaine. Se rend à Québec et aux Laurentides.
 
  • Notre République : M donne 5 textes entre 1963 et 1967 (Notre République est l'hebdomadaire des gaullistes de gauche.)
1964
  • 27 janvier : la République française reconnaît officiellement la République Populaire de Chine.
  • 8 avril - 21 mai : la Vénus de Milo est prêtée au musée d'art occidental de Tôkyô, puis au Musée municipal de Kyôto. (Notons que M n'accompagne pas la sculpture au Japon.)
  • 18 avril : discours de Bourges (maison de la culture).
  • 27 mai : mort de Nehru.
  • 31 mai : discours de Rouen (Jeanne d'Arc).
  • 23 septembre : dévoilement du plafond de l'Opéra Garnier, peint par Chagall.
  • Automne : sculptures de Maillol dans le jardin du Carrousel.
  • 28 juillet : inauguration de la fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence. Discours de M.
  • 19 décembre : oraison funèbre de Jean Moulin au Panthéon.
 
1965
  • 7 mai : création d'Et expecto resurrectionem mortuorum (Et j'attends la résurrection des morts), oeuvre pour percussions et vents d'Olivier Messiaen que M lui a commandée en commémoration des morts des deux Guerres mondiales.
  • M gravement dépressif. De Gaulle le sauve du suicide en mettant sur pied une mission diplomatique en Chine, tout exprès pour son ami.
  • 22 juin - 12 août : voyage en Asie avec Albert Beuret.
    • 22 juin : départ de Marseille  à bord du Cambodge.
    • 26 juin : Port-Saïd. M et Beuret se rendent au Caire, y visitent le Musée national et vont sur le plateau de Gizeh. Après l'émotion éprouvée au Caire, M abandonne la nouvelle version des Voix du silence (Les Grandes Voix) et se met à rédiger ses Antimémoires.
    • 30 juin : Aden.
    • 4 juillet : Karachi. 
    • 6 juillet : Bombay. 
    • 8-9 juillet : Colombo.
    • 13 : accident du Cambodge près de Peak Island (détroit de Singapour).
    • 13 - 18 juillet : Singapour :
      • 14 juillet : réception au consulat de France, donnée par l'ambassadeur de France en Malaisie, Pierre Anthonioz.
      • 15 juillet : M quitte le Cambodge.
      • 15-18 juillet : M au Raffles.
    • 19 juillet : Hong Kong.
    • 19 juillet - 4 août : Chine :
      • 19 juillet : Canton.
      • 21 juillet : Pékin.
      • 22 juillet : audience de Chen Yi : ministre des Affaires étrangères.
      • 26-29 juillet : visite de Luoyang, Longmen, Xi'an et Yan'an.
      • 29 juillet : Pékin.
      • 2 août : audience de Zhou Enlai : Premier ministre.
      • 3 août : audience de Mao Zedong. Sont présents aussi Liu Shaoqi (président de la Répubique), Zhen Enlai, Chen Yi et Lucien Paye, ambassadeur de France.
    • 4 août : Hong Kong.
    • 5 - 12 août : Inde :
      • 7 août : New Delhi. M fleurit les dalles funéraires de Gandhi et de Nehru.
      • 8-10 août : Bénarès : réception à l'Académie sanscrite. M docteur honoris causa.
      • 11 août : New Delhi.
    • 12 août : retour à Paris. L'étape de Téhéran est annulée.
  • 18 août : compte rendu de la mission en Chine au Conseil des ministres.
  • 1er septembre : oraison funèbre de Le Corbusier.
  • 10 novembre : retrait de Mao à Hangzhou (début officiel de la Révolution culturelle).
  • 5 décembre : premier tour de l'élection présidentielle : de Gaulle en ballottage (44,6 % des voix). .
  • 15 décembre : discours prononcé à l'occasion de l'élection du président de la République.
  • 19 décembre : le Général est élu (55,2 % des voix).
 
  • 29 septembre : publication du Musée Imaginaire dans la collection «Idées Arts» chez Gallimard. Il s'agit d'une nouvelle version du premier chapitre des Voix du silence, refonte à laquelle travaillait M avant son voyage en Asie. C'est le seul chapitre des Grandes Voix à avoir été publié.
  • Décembre : publication de 10 Discours d'André Malraux par l'Action étudiante gaulliste (une brochure).
1966
  • M rédige ses Antimémoires.
  • 19 mars : discours d'Amiens (maison de la culture).
  • 24-30 mars : voyage en Egypte et au Sénégal.
    • 25 mars : Musée national du Caire.
    • 26 mars : Abou Simbel, temple d'Amada.
    • 27 mars : Louxor, Karnak.
    • 28 mars : Vallée des Reines, tombeau de Néfertari, Vallée des Rois, tombeaux de Séti Ier et d'Aménophis II. Deir el-Bahari. Le Ramesseum. Retour au Caire. Christiane Desroches-Noblecourt accompagne le ministre qui découvre, dans le tombeau de la reine, la fresque de Néfertari jouant au seneth avec l'invisible, pour lui désormais «l'un des sommets de l'art».
    • 29 mars : ouverture de l'exposition des Arts nègres à Dakar, avec L. S. Senghor.
    • 30 mars : visite à la reine Sibeth à Siganar, en Basse-Casamance.
  • Projet d'un voyage en Israël (invitation du Premier ministre) qui sera annulé, la santé de M ne permettant pas son accomplissement.
  • Automne : dévoilement du plafond de l'Odéon, peint par André Masson.
  • Octobre : M défend Les Paravents de Genet contre la censure.
  • 21 octobre : mort de Georges Salles.
  • Novembre : ouverture de l'exposition Hommage à Picasso (Grand et Petit Palais).
 
1967
  • 31 janvier : discours prononcé à l'occasion de la campagne des élections législatives (Palais des sports).
  • Février : ouverture de l'exposition Toutankhamon.
  • Octobre : ouverture de l'exposition L'art russe, des Scythes à nos jours (Grand Palais).
  • 20 novembre : discours d'Oxford (M est fait docteur honoris causa).
  • M vit avec Louise de Vilmorin.
 
  • Septembre : publication des Antimémoires chez Gallimard.
  • Octobre : publication de Malraux. Discours dans Renaissance 2000. (Les 10 discours de 1965.)
1968
  • 4 février : discours de Grenoble (maison de la culture).
  • Mars : voyage officiel en URSS.
  • Mai : assiste, lucide, sceptique et agacé, aux événements de Mai. Reçoit la visite de José Bergamín au ministère, rue de Valois. (Fervent républicain, Bergamín était conseiller culturel à l'ambassade d'Espagne à Paris entre 1936 et 1938. Il y coordonna les soutiens que les intellectuels français apportaient à la République.)
  • 30 mai : en tête du cortège des Champs Elysées soutenant de Gaulle.
  • 20 juin : discours du Parc des expositions pour la campagne des élections législatives.
  • 12 juillet : gouvernement de Maurice Couve de Murville (jusqu'au 20 juin 1969).
  • 28 septembre : discours pour la clôture de l'Assemblée générale des parlementaires de langue française.
 
  • Max Aub publie à Mexico le scénario et la synopsis de Sierra de Teruel. (Editions Era.)
1969
  • 17-18 février : voyage à Niamey (Niger). Conférence des pays francophones : important discours.
  • 23 avril : discours du Palais des sports pour la campagne en vue du référendum.
  • 28 avril : démission de De Gaulle.
  • 24 juin : M quitte le ministère des Affaires culturelles. Son ami Edmond Michelet lui succède. (Ancien résistant, Michelet est rescapé du camp de Dachau dont il a laissé un témoignage important : Rue de la liberté, 1955.)
  • M s'installe au château de Louise de Vilmorin, à Verrières-le-Buissson.
  • Novembre : M s'associe à Mauriac et à Sartre pour demander la libération de Régis Debray détenu en Bolivie.
  • 11 décembre : M se rend chez de Gaulle à Colombey-le-Deux-Eglises.
  • 26 décembre : mort de Louise de Vilmorin. Louise de Vilmorin est auteur d'une œuvre littéraire très originale. Citons entre autres :
    • 1934 : Sainte-Unefois.
    • 1941 : Le lit à colonnes.
    • 1951 : Julietta.
    • 1951 : Madame de.
    • 1958 : La lettre dans un taxi.
    • 1960 : Le violon.
    • 1967 : L'Heure Maliciôse.
    • 1970 : Poèmes; Carnets.
    • 2000 : Promenades et autres rencontres.
    • 2001 : Démone et autres textes.
    • 2003 : Correspondance croisée. Louise de Vilmorin / Jean Cocteau.
 
1970
  • M rédige Les Chênes qu'on abat...
  • 1er mai - 30 septembre : exposition Pablo Picasso 1969-1970 au Palais des papes en Avignon. 
  • 9 novembre : mort du général de Gaulle.
  • Nièce de Louise, Sophie de Vilmorin est la secrétaire de M, puis la compagne apaisante de ses dernières années.
 
  • Publication par Gallimard, dans la collection «La Gerbe illustrée» de 4 volumes des Œuvres de M, dont les Antimémoires, illustrés par Chagall.
  • Publication par Gallimard du Triangle Noir, reprenant les textes sur Goya (1947), Laclos (1939) et Saint-Just (1954).
  • Préface des Poèmes de Louise de Vilmorin dans la collection «Poésie-Gallimard».
  • Publication des Discours, allocutions, conférences de presse de M. André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, 1958-1969, par le ministère des Affaires culturelles. Contient 42 documents.
1971
  • Mars : début de la guerre d'indépendance du Bangladesch (Pakistan oriental) contre le Pakistan occidental.
  • M envisage de créer une brigade de volontaires se portant au secours des Bengali qui connaissent d'extrêmes difficultés sanitaires, alimentaires et militaires. Indira Gandhi l'en dissuade en faisant intervenir l'armée indienne en décembre.
  • Eté : tournage des 9 émissions de télévision La Légende du siècle par Claude Santelli et Françoise Verny.
  • 18 décembre : lettre ouverte au Président Nixon à propos du Bengladesh que les Etats-Unis délaissent, appuyant diplomatiquement le Pakistan. L'année suivante, M préface «Le Livre noir du Pakistan» (How Pakistan violated human rights in Bangladesh) paru à New Delhi.
 
  • 17 mars : publication des Chênes qu'on abat… chez Gallimard. Des extraits paraissent dans Le Figaro littéraire (M lui confiera 10 textes entre 1967 et 1976, grâce à André Brincourt).
  • 1er avril : publication de «La mort qui n'est pas loin…» dans la NRF. Ce texte (la conversation avec Méry dans le patio du Raffles) sera intégré dans les Antimémoires.
  • Avril : publication du «Non», nouveau fragment des Chênes qu'on abat…, publié en préface d'une édition en fascicules des Mémoires de guerre du Général et intitulée En ce temps-là.
  • Préface La Querelle de la fidélité d'Edmond Michelet.
  • Gallimard publie Les Oraisons funèbres (Libération de Paris, Discours d'Athènes, Discours de l'Unesco pour les monuments de Nubie, Discours de l'Alliance israélite universelle, Oraison funèbre de Georges Braque, Oraison funèbre de Jeanne d'Arc, Oraison funèbre de Le Corbusier, Oraison funèbre de Jean Moulin.)
1972
  • 14 février : M se rend à la Maison Blanche. Nixon l'a invité pour préparer son voyage historique en Chine populaire.
  • Avril - juin, puis novembre : diffusion des 9 émissions de La Légende du siècle à la télévision.
  • 13 mai : discours de Durestal (commémoration des maquis).
  • 22 juillet : mort de Max Aub à Mexico.
  • 19 octobre - 16 novembre : M hospitalisé à la Salpêtrière, soigné par Louis Bertagna.
 
  • Avril : nouvelle édition, modifiée et augmentée, des Antimémoires directement dans la collection «Folio» (n° 23).
  • Automne : préface Le Clou brûlant de José Bergamín.
1973
  • Rédige Lazare, à la suite à son hospitalisation. Y intègre quelques pages composées après Les Noyers de l'Altenburg portant sur des faits liés à la Résistance («Camaret», «Violette»). Le projet d'une «suite» des Noyers l'avait ainsi occupé sporadiquement de 1943 à 1972.
  • 9 avril : mort de Picasso.
  • 14 avril - 5 mai : voyage de M et de Sophie de Vilmorin en Inde, au Bengla Desh et au Népal.
    • Les 14-20 avril : New Delhi. Rencontre Indira Gandhi. Agra. Calcutta.
    • Les 21-23 avril : Bangladesh : Dacca, Chittagong, Rajshahi (réception à l'Université : M docteur honoris causa). 
    • Le 24 avril : New Delhi.
    • Les 26-30 avril : Katmandou.
    • Les 1er-3 mai : Bénarès, Udaipur.
    • 4-5 mai : New Delhi. Paris.
  • 24 mai : invitation de Jacqueline Picasso à Mougins. M y visite les «ateliers déserts» et éprouve l'émotion qui sera à l'origine de La Tête d'obsidienne
  • 13 juillet : inauguration de l'exposition «Le Musée imaginaire d'André Malraux», à la fondation Maeght. M y prononce un discours qui sera, revu, intégré dans La Tête d'obsidienne (1974), puis proposé en appendice au Miroir des limbes (1976). — L'exposition est ouverte jusqu'au 30 septembre.
  • Juillet : M visite l'exposition Picasso 1970-1972 au Palais des papes en Avignon (23 mai - 30 septembre 1973) et y découvre ce qu'il appellera «Les Tarots». Visite de Vauvenargues : maison, atelier et tombe de Picasso.
  • 2 septembre : discours des Glières.
 
  • «Paroles et Ecrits politiques» : 28 discours, 6 articles et 2 entretiens de M. publiés par Espoir, la revue de l'Institut Charles-de-Gaulle.
  • Printemps : Skira publie Roi, je t'attends à Babylone…, illustré de 14 pointes sèches de Salvador Dali. (Le texte sera intégré dans les Hôtes de passage en 1975).
  • «Introduction» à Charles de Gaulle de Louis-Henri Boussel. Nouveau fragment des Chênes qu'on abat
1974
  • Mai : intervention malheureuse en faveur de Jacques Chaban-Delmas au moment de la campagne pour l'élection à la présidence de la République.
  • 13 mai - 1er juin : M et Sophie de Vilmorin au Japon. Tôkyô (prêt de La Joconde au Japon; audience de l'Empereur Hiro-Hito). Nara, péninsule de Kii : cascade de Nachi, sanctuaires d'Isé. A Nachi, l'émotion si vive qu'éprouve M s'apparente à un satori. M rentre par New Delhi (prix Nehru). (La visite de la péninsule de Kii vaudra de nouvelles pages aux Antimémoires dans l'édition de «La Pléiade».)
  • Discours pour le professeur Jean Hamburger.
        
 
  • Mars : publication de La Tête d'obsidienne chez Gallimard.
  • Juin : publication de L'Irréel, t. II de nouvelle Métamorphose des dieux.
  • 26 juillet : nouvelle édition des Chênes qu'on abat… directement dans la collection «Folio» (n° 72).
  • 25 octobre : publication de Lazare chez Gallimard.
  • Préface le Journal d'un curé de campagne de Bernanos.
1975
  • 11 janvier : discours de Verrières (inauguration du centre culturel André Malraux).
  • 10 mai : discours de Chartres (30e anniversaire de la libération des camps).
  • Novembre : protestation avec 6 autres personnalités contre des condamnations à mort ordonnées à Burgos par Franco.
  • 23 novembre : discours de la salle des Horticulteurs (Institut Charles-de-Gaulle).
  • 20 décembre - 4 janvier : voyage de M et de Sophie de Vilmorin en Haïti. Port-au-Prince. Cap Haïtien. Soissons-la-montagne : les peintres de la communauté de Saint-Soleil, Tiga et Maud Robard.
 
  • Octobre : publication des Hôtes de passage chez Gallimard.
  • Eté : préface le catalogue d'exposition «Les Oiseaux et l'Œuvre de Saint-John Perse».
  • Le discours du 23 novembre constituera un nouveau fragment des Chênes qu'on abat
  • Carrefour publie «Ce qu'écrivait Malraux dans Carrefour» : 7 textes.
1976
  • 9 septembre : mort Mao Zedong.
  • 23 novembre : M meurt à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil.
 
  • Avril : publication de La Corde et les Souris, directement dans la collection «Folio» (n° 731). Le livre reprend, dans l'ordre, les textes parfois modifiés des Hôtes de passage, des Chênes qu'on abat…, de La Tête d'obsidienne et de Lazare.
  • Mai : M donne une postface «Néocritique» à un recueil de textes consacrés à son œuvre (Martine de Courcel : Etre et Dire). Le texte est le premier jet de L'Homme précaire et la littérature qui paraîtra en 1977.
  • Juin : publication de L'Intemporel, le t. III de la nouvelle Métamorphose des dieux.
  • Octobre : publication, directement dans la «Pléiade», du Miroir des limbes, constitués de deux livres : les Antimémoires et La Corde et les Souris. S'y ajoutent Les Oraisons funèbres (10 textes).
  • Novembre : publication d'un nouveau volume de ses Romans dans la «Pléiade» : il ajoute La Voie royale aux trois autres. Cas rarissime dans la «Pléiade» : les deux volumes sont publiés sans appareil critique aucun.
1977
  • Alain Malraux est père de Laurent, puis, en 1978, de Céline et d'Anne. Dans les années 2000, Laurent Malraux sera comédien au théâtre, au cinéma et à la télévision; Anne Malraux, traductrice et actrice au cinéma et à la télévision; Céline Malraux, journaliste indépendante.
  • Exposition «André Malraux» à la Chancellerie de l'Ordre de la Libération (19 novembre - 19 décembre).
 
  • Février : publication par Gallimard de L'Homme précaire et la littérature.
  • Mars : Maeght publie Et sur la terre…, fragment inédit de L'Espoir.
  • Mai : Gallimard publie Le Surnaturel, t. Ier de la nouvelle Métamorphose des dieux. (Le texte est une nouvelle version de la Métamorphose de 1957.)
1978
  • Exposition André Malraux et le Japon éternel au Musée Idemitsu de Tôkyô.
 
  • Eté : Gallimard publie Saturne, le destin, l'art et Goya, nouvelle édition du Saturne de 1951.
1979
  • Les éditions Rombaldi publient Œuvres en 5 volumes illustrés par Chagall, Alexeieff, Szabo et Damville.
  • Le Club du livre publie De Gaulle par Malraux, illustré par R. Moretti. Il contient 11 discours, 3 articles et 1 entretien.
1982
  • 11 décembre : mort de Clara Malraux qui laisse une œuvre littéraire importante où l'on trouve ces titres :
    • 1938 : Le Livre des comptes
    • 1945 : Portrait de Grisélidis
    • 1953 : Par de longs chemins
    • 1958 : La Lutte inégale
    • 1953 : Java Bali
    • 1963-1979 : Le Bruit de nos pas (autobiographie)
    • 1972 : Venus des quatre coins de la terre
    • 1980 : Rahel, ma grande sœur
    • 1980 : Nos vingt ans (chapitres de Le Bruit de nos pas)
 
  • Publication en Allemagne, en édition bilingue de Guerre et Fraternité. Krieg und Brüderlichkeit, récit de l'attaque de Bolgako. Extrait des Noyers de l'Altenburg, de Lazare ou du Miroir des limbes. Editions Langewiesche-Brandt, Francfort-sur-le-Main.
1983
  • 28 août : mort de José Bergamín au Pays Basque. Dès 1939, Bergamín s'est exilé au Mexique, puis en Amérique du Sud et en France. Il ne revint en Espagne qu'en 1970.
 
1986
  • Madeleine Malraux publie Messages, signes & Dyables. Dessins 1946-1966, aux éditions Denoël.
  • Le Figaro publie un tiré à part de 12 textes de M parus dans le quotidien: Signé : André Malraux.
1989
  • Publication dans la «Pléiade» du premier volume des Œuvres complètes de Malraux. L'ouvrage est préfacé par Jean Grosjean. L'édition est dirigée par Pierre Brunel.
  • Octobre : dans L'Avant-Scène. Cinéma, paraît le texte de Sierra de Teruel en espagnol et en français.
1991
  • Madeleine Malraux enregistre un très remarquable cédé où elle joue Scriabine, Rachmaninoff, Balanchine, Nabokov, Lourié, Chostakovitch, Prokofiev et Stravinski. Sa carrière musicale a connu de brillants moments (la création des Illuminations de Benjamin Britten en 1946), puis après 1967 tant à Paris qu'à l'étranger (Berlin, Monte-Carlo, New Delhi, Bombay, Washington, Boston, Tôkyô, Saint-Pétersbourg…)
 
  • Philippe Delpuech publie chez Gallimard, sous le nom de Malraux, la Vie de Napoléon par lui-même de 1930. Préface de Jean Grosjean. Gallimard.
1993
  • Philippe Delpuech publie La Reine de Saba. Une «aventure géographique», textes des 7 articles que M avait donné en 1934 à L'Intransigeant. Préface de Jean Grosjean. Gallimard.
1995
  • A Tôkyô, Paris et New York (éd. Yoshii) paraissent les Dyables, pour accompagner une exposition japonaise.
1996
  • 23 novembre : translation de la dépouille mortelle de M au Panthéon. 
 
  • Publication du tome II des Œuvres complètes de M, dirigée par Marius-François Guyard pour la «Pléiade». Il contient Le Démon de l'Absolu, inédit. 
  • Publication de La Politique, la Culture par J. Mossuz-Lavau dans la collection «Folio/essais». Contient 26 discours, 13 articles et 2 entretiens.
  • Publication du tomes III des Œuvres complètes dans la «Pléiade». L'édition est de M.-F. Guyard et contient Le Règne du Malin, inédit.
  • Hommage solennel de la Nation à André Malraux : André Malraux en «ambassade», texte de la sténographie de l'audience accordée à M par Mao Zedong en 1965.
  • Publication de Discours prononcés à l'Assemblée nationale, 1945-1976, par Philippe Delpuech. Contient 18 discours sur les 29 recensés par ailleurs. 
  • Publication du Musée imaginaire de 1965 dans la collection «Folio/essais».
1997
  • Publication de Espoir. Sierra de Teruel. Scénario du film par François Trécourt dans la collection «Folio».
  • Publication des Noyers de l'Altenburg par M.-F. Guyard dans la collection «Folio».
  • Publication du Triangle Noir dans collection Blanche de Gallimard.
1998
  • Exposition André Malraux, notre ami, au Musée des Arts Idemitsu à Tôkyô.
 
  • Publication de Palavras no Brasil. Discours au Brésil. Visita oficial em agosto de 1959. Visite officielle en août 1959, par E. Rosa da Silva à Rio. Contient 4 discours bilingues.
  • Publication de La Grande Pitié des monuments de France. Débat parlementaires (1960/1968) par Michel Lantelme aux éditions du Septentrion. Contient 12 textes.
  • Publication de Dessins de Malraux par Madeleine Malraux et Iñigo de Sastrústegui (Bordeaux, Mollat).
2001
  • Automne : Malraux, tu m'étonnes, film de Michèle Rosier.
  • 20 décembre : mort de L. S. Senghor.
 
2002
  • 28 février - 27 mai : exposition Afghanistan : un histoire millénaire au Musée Guimet. L'exposition présente notamment les oeuvres du Gandhara (de Hadda précisément) que Malraux avait rapportées d'Afghanistan en 1930 et 1931. (L'exposition s'était tenue à Barcelone l'année précédente.)
 
2003
  • Les Amis du livre contemporain publient une édition (fautive) des Noyers de l'Altenburg. Elle est illustrée par V. Velickovic.
  • Gravure du film Espoir. Sierra de Terruel en dévédé (Paris, Les Documents cinématographiques). Deux enregistrements en vidéo avaient précédé : Panda films en 1991; Les Grands Films classiques en 2001.
  • Jean-Claude Larrat publie l'Esquisse d'une psychologie du cinéma aux Editions du Nouveau Monde.
2004
  • Publication dans la «Pléiade» des tomes IV et V des Œuvres complètes, sous le titre Ecrits sur l'art, I et II. Le volume I est dirigé par Jean-Yves Tadié et le second par Henri Godard.
  • Publication de Lazare dans la collection «Folio» par M.-F. Guyard.
2006
  • 8 juillet : mort de Raja Rao.
 
  • Publication par François de Saint-Cheron du Carnet du Front populaire, 1935-1936, préfacé par Jean-Yves Tadié. Gallimard.
  • Publication en dvd des 4 émissions de Clovis Prévost, diffusées à la télévision en 1974 : Les Métamorphoses du regard. Paris, éd. Maeght.
2007

 
  • Publication par François de Saint-Cheron du Carnet d'URSS, 1934, préfacé par Jean-Yves Tadié. Gallimard.
2009
  • 5 décembre : mort de Sophie de Vilmorin à Paris.
 
  • Publication en dvd des 13 émissions de Jean-Marie Drot, Journal de voyage avec André Malraux, réalisées pour la télévision en 1973-1974. Paris, Doriane Films, juin et juillet 2009.
2010
  •  Publication du tome VI et dernier des Œuvres complètes dans la «Pléiade». Le volume est intitulé Essais et est dirigé par Jean-Yves Tadié.

 

cp - pour la bibliographie détaillée
© «malraux.org», Présence d'André Malraux sur la Toile, 2009-2010

 

Haut de page

Dyables

pluralite.jpg

Inscription

Pour recevoir notre lettre d'information


Recevoir du HTML?

Recherche