André Malraux

Accueil Biographie Biographie en 10 dates
Biographie en 10 dates
1901 Naissance d'André Malraux le 3 novembre.
 
1923
André et Clara Malraux au Cambodge. Ils prélèvent des statues dans un temple khmer abandonné et sont arrêtés. Finalement, ils échapperont à la prison grâce à l'appui de très nombreux intellectuels parisiens. Les Malraux reviendront en Indochine (Saigon) en 1925 où André dirigera avec fougue un journal d'opposition au gouvernement colonial corrompu (L'Indochine, puis L'Indochine enchaînée). Son aventure cambodgienne sera transposée dans La Voie royale (1930), et ses réflexions sur la mentalité chinoise dans La Tentation de l'Occident (1926).
 
 banteai sreymalraux30
 
1933
A la suite de son combat contre le régime colonial et de l'avènement des fascistes et des nazis en Europe, Malraux va côtoyer la gauche révolutionnaire française et internationale. Il publie des romans mettant en scène des épisodes de la révolution chinoise : ce sont Les Conquérant en 1928, puis La Condition humaine en 1933 qui fait de lui un écrivain très célèbre.

 

staline

 

 condition10

 
1936
Malraux s'engage aux côtés des républicains espagnols dans leur lutte contre le coup d'Etat fasciste de Franco. Il dirige l'escadrille de la République et participe aux combats. De cet engagement naîtront le roman L'Espoir (1937) et Sierra de Teruel - Espoir, le célèbre film de Malraux (1945).
 
 espoir20

 escadrille

 
1945
Malraux entre en Résistance en 1944 quand ses deux frères sont arrêtés. Il dirige la Brigade Alsace-Lorraine et participe aux combats en Alsace durant l'hiver 44-45, puis se rallie au général de Gaulle. — Dans les années précédentes, il avait mené de gigantesques chantiers littéraires dont sortiront quatre livres : Les Noyers de l'Altenburg en 1943 puis en 1948; Les Voix du silence en 1951 et deux ouvrages restés inédits jusqu'en 1996 : Le Démon de l'Absolu et Le Règne du Malin.
 
berger
 noyers
 
1957
Malraux publie La Métamorphose des dieux, premier volume d'un vaste essai sur la création esthétique. Passionné par l'art dès sa jeunesse, Malraux publia les trois volumes de la Psychologie de l'art (1947-1950), textes repris et considérablement augmentés dans Les Voix du silence en 1951. En 1974, ce sera L'Irréel, puis en 1976 L'Intemporel. En 1977, La Métamorphose des dieux de 1957 reparaît sous le titre de L'Intemporel, celui de 1957 devenant le titre global des trois ouvrages. — Les écrits sur l'art de Malraux n'ont rien à voir avec une histoire de l'art, ni avec un traité d'esthétique, ni avec des essais académiques : ils sont tout au contraire des méditations visant à saisir le ressort secret de l'humaine volonté de création.
 
 
voix
 ecrits2
 
1958
De Gaulle fonde la Ve République et en devient Président. Malraux est ministre d'Etat et sera chargé des Affaires culturelles dès janvier 1959. En automne 1958, Malraux se rend en visite officielle à Téhéran, en Inde où il revoie Nehru devenu Premier ministre, et au Japon. Malraux a retrouvé l'Inde et le Japon qu'il avait vus en 1931 et dont il connaissait bien les aspects spirituels. Les réflexions et des conversations qu'il y mène s'épanouiront dans les Antimémoires (1967) et dans la trilogie de La Métamorphose des dieux (1974-1977). Le ministre des affaires culturelles se consacrera à de nombreux projets dont le plus important sera la création des Maisons de la culture (idéalement une par département) qui devaient rendre accessibles à tous les grandes oeuvres de l'esprit.
gaulle1
lehavre
 
1965
Gravement dépressif, le ministre doit se reposer. Il entreprend une croisière vers l'Asie. Au musée du Caire qu'il n'a pas revu depuis 1952, il éprouve une intense émotion esthétique et se met à écrire ce qu'il nommera Antimémoires. Quand il est à Singapour, de Gaulle l'envoie en visite officielle à Pékin auprès de Mao Zedong. Le voyage de 1965, mêlé à d'autres voyages (celui de 1958 notamment), va constituer le fil conducteur principal de ces Antimémoires publiés en 1967. Dès 1966, Malraux rédigera les livres qui constitueront La Corde et les Souris, suite des Antimémoires. L'ensemble se nommera Le Miroir des limbes et sera publié in extenso en 1976.
 
antim2
 mao2
 
 
1969
Quand de Gaulle démissionne le 28 avril 1969, Malraux met fin à ses fonctions de ministre. Il vit à Verrières-le-Buisson, en compagnie de  Louise de Vilmorin. Celle-ci meurt à la fin de l'année. La poétesse sera curieusement présente dans un épisode des Hôtes de passage (1975). Le 10 novembre 1970, c'est la mort de De Gaulle; paraîtront Les Chênes qu'on abat..., en 1971, roman du dialogue de Gaulle / Malraux. En 1972, Malraux frôle la mort : de cette aventure, il écrira Lazare. En 1973, c'est la mort de Picasso qui sera le déclencheur de La Tête d'obsidienne. Tous ces livres prendront place dans La Corde et les Souris.
degaulle1
corde
 
1976
André Malraux meurt le 23 novembre à l'hôpital de Créteil. En 1996, sa dépouille mortelle sera transférée au Panthéon.
 
 
cp - pour la biographie en 10 dates
© «malraux.org», Présence d'André Malraux sur la Toile, 2009
logo
 
Haut de page

Dyables

pluralite.jpg

Inscription

Pour recevoir notre lettre d'information


Recevoir du HTML?

Recherche